Naissance du Conseil national des personnes handicapées

Publié le : 3 décembre 2002

Jacques Chirac qui a fait du handicap l’un des trois « grands chantiers » de son quinquennat installe aujourd’hui le nouveau Conseil  national consultatif des personnes handicapées (CNCPH). Le chef d’État devrait présenter ses ambitions de réforme de la politique en faveur des personnes handicapées et mettre ainsi en marche le concept de « solidarité nationale » largement évoqué dans l’affaire Perruche.

Devant l’insuffisance des ressources attribuées aux personnes handicapées, les associations réclament une prise en charge intégrale du handicap. Rappelons qu’en France on estime entre 2,5 et 5,5 millions de personnes handicapées (selon les sources et la définition).
Outre les problèmes de l’insertion tant pour les enfants en milieu scolaire que pour les adultes en milieu professionnel, c’est une véritable personnalisation des aides que réclament les associations. Entre 1985 et 2001, les moyens publics consacrés au handicap sont ainsi passés de 2,1% à 1,7% du PIB.

C’est pourquoi la nouvelle politique du handicap devrait intégrer un vrai revenu et un paiement intégral de toutes les aides nécessaires. D’ores et déjà le sénateur Paul Blanc avait proposé l’instauration d’une « allocation compensatrice individualisé » financée par l’État et remplaçant la totalité des prestations existantes.

<p>La Croix (Marianne Gomez) 03/12/02 – Le Nouvel Observateur 03/12/2002</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres