Myopathie : un remède avec les cellules adultes ?

Publié le : 13 mai 2003

Une équipe française du Laboratoire de neurogénétique de l’Inserm a montré l’effet protecteur des cellules souches musculaires de l’adulte, appelées cellules satellites, dans des cas de maladie musculaire dégénérative d’origine génétique. Les chercheurs ont démontré l’influence positive de ces cellules souches sur l’amélioration des performances motrices et la survie de souris présentant une myopathie chronique d’origine génétique.
En agissant contre la paralysie progressive de souris souffrant d’une maladie musculaire dégénérative, ces cellules révèlent leur remarquable capacité de réparation.

Pour l’équipe de recherche, ces résultats sont suffisamment révélateurs pour développer une stratégie thérapeutique des myopathies avec ces cellules souches, en se servant de la souris comme modèle de la maladie humaine.

Lire le résumé de l’article paru dans le Journal of Cell Biology du 12 mai 2003
Radio Canada 12/05/03 - Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 13/05/03 - La Croix (Denis Sergent) 15/05/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres