Mouflon cloné

Publié le : 2 octobre 2001

La revue Nature Biotechnology d’octobre 2001 révèle qu’une équipe de généticiens européens conduits par Pasqualino Loi de l’université de Teramo (Italie) a réussi à cloner un mouflon d’Europe, espèce en voie de disparition. La technique utilisée est la même que celle qui a été utilisée par Ian Wilmut, le père de Dolly.

Les chercheurs de l’université de Teramo ont prélevé le patrimoine génétique nécessaire de deux femelles mouflons qu’ils ont transféré dans un œuf énucléé provenant d‘un mouton domestique. Le jeune mouflon a aujourd’hui 6 mois alors que jusqu’à maintenant les animaux clonés ne survivaient que quelques jours. Ce fut le cas en janvier dernier pour la firme américaine Advanced Celle Technology qui annonçait qu’elle avait réussi à cloner un gaur… mort deux jours plus tard d’une dysenterie d’origine infectieuse.

Le directeur de la recherche avait alors expliqué que le clonage allait évoluer et que cette technologie permettrait un jour de sauver des douzaines d’espèces menacées. Néanmoins, l’UICN (union mondiale pour la nature) qui tient le registre des espèces en voie de disparition se montre très réservé sur les ambitions des généticiens craignant que le clonage dispense les gouvernements de lancer des programmes de protection de la nature ambitieux.

<p>Le Figaro 02/10/01 – Le nouvel Observateur 02/10/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres