Modification génétique d’un groupe sanguin

Publié le : 1 avril 2009

Des chercheurs français (Etablissement français du sang, EDS, CNRS, université de Méditerranée) ont réussi, par transfert de gènes, à modifier génétiquement un groupe sanguin (le groupe Kidd/JK). Pour cela, ils ont utilisé des cellules souches de sang de cordon cultivées in vitro jusqu’à l’obtention de globules rouges.

 

A long terme, cette technique pourrait être utilisée pour produire du sang de groupe rare.

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres