Missouri : une proposition de loi pour révoquer les médecins pratiquant des « transitions » médicales chez les mineurs

Publié le 14 Fév, 2022

Dans le Missouri, la proposition de loi 843 du sénateur Mike Moon vise à rendre illégales « l’hormonothérapie et les procédures chirurgicales d’affirmation du genre » pour les mineurs. Un médecin qui prescrirait ou administrerait ces traitements se verrait retirer sa licence médicale.

Deux autres propositions de loi portant sur des questions de genre sont prévues pour la session législative 2022 du Missouri. La première est destinée à interdire aux femmes transgenres, c’est-à-dire aux hommes devenus femmes à l’état civil, de concourir dans une équipe sportive féminine[1]. Le deuxième[2] interdirait de modifier le sexe mentionné sur le certificat de naissance.

Une proposition qui n’est pas isolée

Aux Etats-Unis, quinze autres Etats ont des projets de loi similaires visant à interdire la « transition » de mineurs. Seul l’Arkansas a été jusqu’à l’adoption de la loi. Mais un juge fédéral en a bloqué l’entrée en vigueur après une contestation judiciaire de l’American Civil Liberties Union (cf. Arkansas : vers l’interdiction des transitions de genre pour les mineurs ?).

Bien que les données concernant le nombre total d’enfants subissant des traitements de « transition » dans le Missouri ne soient pas disponibles, les Gender Pathway Services de l’hôpital Children’s Mercy à Kansas City ont reçu approximativement 150 à 200 nouveaux patients en 2021.

 

[1] Proposition 781

[2] Proposition de loi 2086 de la Chambre des représentants

Source : KCUR, Josh Merchant (09/02/2022) – Photo : iStock

Partager cet article

Synthèses de presse

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?
/ Fin de vie

Vers un plan décennal pour les soins palliatifs ?

Mardi, Agnès Firmin Le Bodo a lancé un « atelier culture palliative » pour repenser la stratégie en matière de ...
ia_-_istock-636754212
/ Génome

Une IA pour accélérer le développement de thérapies géniques

Des chercheurs ont conçu un programme d'intelligence artificielle afin de produire des « protéines personnalisables » appelées doigts de zinc ...
Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur
/ IVG-IMG

Minnesota : l’avortement sans limite entre en vigueur

L’avortement est désormais possible « pour n'importe quelle raison pendant les 9 mois de la grossesse », indique la sénatrice Julia Coleman ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres