Martine Segalen : « Pour la première fois, l’État français va autoriser la fabrication d’enfants sans père »

Publié le 11 Sep, 2019

« La GPA (gestation pour autrui) fait du corps de la femme et de l’enfant des objets produits dans une société où la procréation est devenue un marché », a déploré hier Martine Segalen, sociologue, ethnologue et professeur émérite à l’université Paris Nanterre. Elle souligne que la reconnaissance du parent commanditaire et l’effacement de la mère porteuse à l’état civil, équivaut à une autorisation de la GPA.

 

S’agissant de la « PMA pour toutes », Martine Segalen s’interroge : « Est-il encore possible de dire aujourd’hui que la sexualité des couples de lesbiennes n’est pas la même que celle des couples hétérosexuels ? ». Elle explique : « certes, nous comprenons tous le désir de ces femmes d’avoir un enfant », mais cela justifie-t-il de « faire l’impasse des grands principes qui régissent la filiation » et de « prendre le risque d’une technicisation accrue de la procréation ? ». « Pour la première fois, l’État français va autoriser la fabrication d’enfants sans père », constate-t-elle, « c’est une brèche dans la filiation ». Pour elle, inscrire « mère » et « mère » sur l’acte de naissance d’un enfant est un « mensonge juridique ». Ce projet de loi semble « nier l’importance de la filiation masculine et de la filiation symbolique sexuée qui relève des institutions sociales », ajoute-t-elle, « comme s’il fallait débarrasser la filiation d’un ordre « hétéronormé ». Mais dire cela, c’est prendre le risque de se faire traiter d’homophobe ». Selon elle, « c’est bien évidemment pour protester contre un bouleversement de la filiation que des milliers de personnes ont manifesté dans la rue contre la loi Taubira ». « S’il s’agissait uniquement d’un rejet homophobe, elles n’auraient pas été aussi nombreuses », observe-t-elle.

Le Figaro, Agnès Leclair (10/09/2019) – «Le projet de loi bioéthique semble nier l’importance de la filiation masculine»

 

Partager cet article

Synthèses de presse

hacker
/ E-santé

L’AP-HP victime d’une cyberattaque

Des données de santé d'environ 1,4 millions de personnes ont été volées durant l’été. L'APHP et le ministère de la ...
Colossal, l'entreprise américaine qui veut créer des hybrides de mammouth laineux
/ Génome

Colossal, l’entreprise américaine qui veut créer des hybrides de mammouth laineux

Manipulations génétiques, utérus artificiel, utilisation de cellules souches : les ambitions de l’entreprise posent question ...
VIH : un traitement basé sur CRISPR à l’essai
/ Génome

VIH : un traitement basé sur CRISPR à l’essai

Après sept années de recherches, le traitement EBT-101 vient d’être approuvé par la FDA. Les essais cliniques vont pouvoir commencer ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres