Maladie de Parkinson : greffe de neurones chez des singes

Publié le : 3 janvier 2005

Des chercheurs de l’université de Kyoto viennent de tenter une greffe de neurones chez des singes souffrant d’une affection similaire à la maladie de Parkinson chez l’homme. Pour cela, ils ont cultivé des cellules souches embryonnaires afin qu’elles se spécifient en neurones dopaminergiques. Puis ils les ont réimplantés dans le cerveau des singes malades.

Les scientifiques ont constaté que le nombre de neurones ayant survécu était très faible, entre 1 et 3% alors que pour appliquer cette méthode à l’homme, il faudrait obtenir un taux de greffe d’au

Sciences et avenir 31/12/04 - Le Monde (Jean-Yves Nau) 05/01/05 - Le Quotidien du Médecin 06/01/05

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres