L’Oklahoma et l’interdiction des recherches sur l’embryon humain

Publié le : 24 mars 2014

 La chambre basse de l’Oklahoma (Etats-Unis) avait voté, il y a près d’un mois, majoritairement en faveur du Protection of Human Life Act de 2013. Cet Acte interdit la destruction d’embryons humains pour la recherche ainsi que les recherches sur des cellules obtenues par la destruction d’embryons humains. La chambre avait voté à 72 pour et 14 contre.

Désormais le texte arrive au Sénat. La coalition « Stem Cell Action » se joint à l’Association médicale de l’Etat de l’Oklahoma pour formuler publiquement la demande au Sénat de ne pas voter en faveur de ce texte.

<p> GlobeNewsWire 21/03/2014 – LifeNews (Rebecca Taylor) 3/03/2014</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres