L’objection de conscience ou le devoir de désobéir

Publié le 28 Nov, 2013

Dans une société occidentale en proie à une législation qui peut tomber dans l’arbitraire, face à des lois iniques ou injustes, le recours à l’objection de conscience est non seulement une interrogation mais un devoir… Mais elle doit être un ultime recours.

Qu’est-ce que l’objection de conscience ? Qu’est-ce que la désobéissance civile ? La non-violence ? Ces démarches sont-elles légitimes ? À quelles conditions ? Qu’est-ce qui les différencie ? L’auteur nous introduit avec précision et nuances à toutes ces questions qui deviennent plus que jamais d’actualité.

Mgr Jacques Suaudeau, docteur en médecine, est directeur scientifique de l’Académie pontificale pour la Vie.

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres