Lobbying autour de l’Agence de biomédecine

Publié le 2 Déc, 2005

Fin novembre, on annonçait l’arrivée à la tête de l’Agence de biomédecine d’une nouvelle directrice, Claire Legras, à la place de Carine Camby. Claire Legras est connue pour son opposition aux recherches sur l’embryon humain. Mais sous la pression de certains scientifiques, militants notoires pour la recherche sur l’embryon et le clonage, et avec le soutien actif de Frédéric Salat-Baroux, secrétaire général de l’Elysée, la nomination de Claire Legras a été annulée et Carine Camby a retrouvé ses anciennes fonctions.

Plus rien ne devrait "empêcher" la publication du décret autorisant la production en France de lignées de cellules souches embryonnaires humaines dont le texte vient d’être validé par le Conseil constitutionnel.

L’Express n°2839 01/12/05

Partager cet article

Synthèses de presse

02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...
Etats-Unis : mise en œuvre progressive de la décision de la Cour suprême
/ IVG-IMG

Etats-Unis : mise en œuvre progressive de la décision de la Cour suprême

13 Etats ont commencé à mettre en œuvre leurs lois dites de "déclenchement" visant à interdire ou restreindre l’avortement. Faisant ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres