LMPT se mobilise contre le projet de loi « ni bio ni éthique » qui arrive au Sénat

Publié le : 18 janvier 2021

Samedi, La Manif pour Tous (LMPT) « a exposé un bébé de 10 mètres de haut recouvert de codes-barres et de symboles de l’euro » devant le Ministère de la Santé. Des opérations similaires ont été menées à Tours, Blois, Bordeaux, Montpellier, Orléans, Perpignan, Lille et Valenciennes, dans le but de protester contre le projet de loi bioéthique, qui « marchandise l’humain ». Alors que le texte sera débattu en deuxième lecture au Sénat à partir du 19 janvier, la Manif pour Tous souhaite « inciter les sénateurs à réécrire en profondeur le projet de loi qui n’est pour l’heure ni bio ni éthique » (cf. [Infographie] Comprendre les enjeux de la loi de bioéthique avant sa 2e lecture par le Sénat).

« Alors que la crise sanitaire s’aggrave et que le gouvernement a le plus grand mal à y faire face, il est injustifiable de donner la priorité législative à un texte qui vise notamment à autoriser la PMA sans père et sans motif médical, à autoriser l’autoconservation des gamètes sans motif médical, à faciliter la reconnaissance de la GPA, pratique pourtant scandaleuse qui méprise la dignité de la femme et des enfants, ou encore à autoriser la création d’embryons humains génétiquement modifiés, de chimères (embryons animal-homme) et de gamètes sexuels », s’indigne l’association. Elle annonce une amplification de la mobilisation jusqu’au weekend des 30 et 31 janvier lors duquel d’autres manifestations sont prévues partout en France.

Source : Midi Libre (18/01/2021) ; La Nouvelle République (17/01/2021) ; AFP (16/01/2021) ; LMPT CP (16/01/2021) – Photo: LMPT

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres