Lituanie : objection de conscience mise à mal

Publié le 25 Avr, 2008

Les évêques lituaniens ont condamné une mesure, adoptée le 28 mars dernier, selon laquelle les obstétriciens et les gynécologues sont obligés de se former à pratiquer des avortements jusqu’à 22 semaines ainsi qu’aux méthodes de fertilisation et de stérilisation. Pour Mgr Sigitas Tamkevicius, archevêque de Kaunas et président de la Conférence épiscopale, cette mesure ne laisse plus la possibilité aux médecins de refuser de pratiquer un avortement.

La Croix 25/04/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres