L’Italie et la Suède opposées sur l’embryon

Publié le 6 Avr, 2004

Par le vote de sa nouvelle loi sur la procréation médicalement assistée, l’Italie devient le pays le plus protégé quant aux pratiques médicalement assistées de procréation. Cette loi adoptée à 169 voix contre 90 interdit les donations d’ovules et de spermatozoïdes, le recours à des mères porteuses, la congélation des embryons, le diagnostique pré implantatoire, les expériences sur l’embryon et le clonage quel qu’il soit. Pas plus de 3 embryons ne pourront être créés, et tous devront être réimplantés dans l’utérus de la mère. Les 25 000 embryons actuellement congelés, en attente d’adoption, ont été transférés dans la "Maison des embryons" qui vient juste d’ouvrir ses portes à Milan.

De son côté, le gouvernement suédois a déposé une recommandation à son parlement le 25 mars dernier afin que le clonage thérapeutique et la recherche sur les embryons soient légalisés. Sur les 70 lignes de cellules souches embryonnaires cultivées dans le monde, le laboratoire du centre universitaire hospitalier Sahlgrenska de Goeteborg (sud-ouest) en détient 19 et le tandem institut Karolinska / hôpital de Huddinge (Stockholm) en détient 6.

L’Express (Estelle Saget) 05/04/04 – The Scientist 25/03/04 –

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »
/ Genre

Changement de genre chez les mineurs : la WPATH « coupable » d’une « fraude scientifique majeure et inqualifiable »

La WPATH a recommandé la prescription de « bloqueurs de puberté » et d’hormones du sexe opposé, sans attendre les conclusions ...
Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise
/ Don d'organes

Don d’organes en Europe : une priorité de la présidence hongroise

Plusieurs mesures sont envisagées : augmenter les échanges transfrontaliers, le recours aux donneurs « marginaux » ou la généralisation du consentement présumé ...
Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté
/ Genre

Royaume-Uni : pas de hausse importante des suicides depuis la restriction des bloqueurs de puberté

Selon un rapport indépendant, le taux de suicide n'a pas fortement augmenté depuis que le NHS a restreint l'accès aux ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres