L’infarctus traité par des cellules de moelle osseuse

Publié le 9 Sep, 2002

Dix patients se sont vus administrer quelques jours après avoir été victimes d’un infarctus du myocarde, des cellules souches prélevées dans leur propre moelle osseuse.

 

Les résultats encourageants de cette étude viennent d’être publiés  par une équipe de chercheurs allemands qui ont constaté, après un suivi de trois mois, une amélioration notable de la région touchée par l’infarctus.

Rappelons qu’en France, le 30 juillet dernier, l’AP-HP a lancé un vaste essai de thérapie cellulaire (cf revue de presse du 26 au 30 juillet 2002) destiné à soigner les infarctus du myocarde.

 

Si l’objectif demeure le même, la procédure elle, est différente, les chercheurs souhaitant utiliser dans ce cas des cellules musculaires.

Le Figaro 09/09/02

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres