L’exportation d’embryons australiens interdite ?

Publié le : 12 novembre 2002

En avril 2002, le gouvernement australien légalisait l’utilisation des embryons surnuméraires et la création d’embryons à des fins de recherche (cf. revue de presse du 10/04/02).

Depuis hier, les lois sur l’interdiction du clonage humain et sur la recherche sur les embryons sont discutées au sein du Sénat.

Ron Boswell, chef du Parti National au Sénat, a demandé que soit interdite l’exportation des cellules souches embryonnaires. Le sénateur Boswell explique qu’il n’y a aucun contrôle de fait sur les embryons australiens exportés et qu’ils sont susceptibles d’êtres utilisés à des fins commerciales.
Le vote devrait avoir lieu le mois prochain.

 

Rappelons que Roger Gérard Schwartzenberg, précédent ministre de la recherche, avait autorisé pour quelques chercheurs français l’importation de cellules souches embryonnaires (cf. revue de presse du 06/05/02)… celles-ci ont été cédées par l’Australie.

<p>The Sydney Morning Herald (Matt Wade) 11/11/02 - Gènéthique</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres