L’expérimentation française du « cannabis thérapeutique » commencera « avant mars 2021 »

Publié le : 9 octobre 2020

Ce vendredi, la publication d’un décret du ministère de la Santé précise les conditions des « premières expérimentations » du cannabis à usage thérapeutique en France. Voté par l’Assemblée nationale en 2019 (cf. L’Assemblée vote en faveur d’une expérimentation française du cannabis thérapeutique)[1], cette mesure s’appliquera « avant mars 2021 » et « concernera 3000 patients ». Sous forme « d’huiles, de gélules et de fleurs séchées à vaporiser », le cannabis « thérapeutique » sera administré à des patients souffrant de « certaines formes d’épilepsie, de douleurs neuropathiques, d’effets secondaires de chimiothérapie, de scléroses en plaques » ou en soins palliatifs. Il ne sera pas utilisé en première intention, car les données scientifiques actuelles ne démontrent pas « une efficacité équivalente ou supérieure aux médicaments existants ». La production de cannabis à des fins médicales n’étant pas autorisée au France, l’approvisionnement se fera à l’étranger et il sera dispensé en pharmacie. Pour l’heure, « aucun financement dédié ne semble prévu ».

[1] Le texte était alors présenté par Olivier Véran, aujourd’hui ministre de la Santé.

Source: Libération (9/10/2020); Slate, Nicolas Authier (8/10/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres