L’euthanasie volontaire devant la Cour européenne

Publié le : 20 mars 2002

Diane Pretty, cette britannique de 43 ans atteinte d’une maladie incurable s’est rendue hier devant la Cour européenne des droits de l’Homme pour réclamer le « droit de mourir dans la dignité » (cf notre revue de presse du 19/10/2001 et du 30/11/2001 ). Elle demande que son mari l’aide à mettre fin à ses jours sans être poursuivi. En Angleterre, une telle démarche est assimilé à un crime passible de quatorze ans de prison. 

C‘est la première fois que la Cour européenne des droits de l’Homme est ainsi saisie d’une plainte concernant l’euthanasie. Le représentant du gouvernement anglais, Jonathan Crow a dressé devant la Cour le tableau des dérives possibles si les juges accèdent à la requête de la plaignante. L’avocat de la malade a quant à lui demandé de considérer la question sur le plan légal et non moral. L’arrêt de la Cour est attendu d’ici un mois.

<p>La Croix (Laurent d'Ersu) 19/03/02 - Libération (Nicole Gauthier) 20/03/02 - Le Figaro (Stéphane Kovacs) 20/03/02 - La Croix 20/03/02 - TF1.fr 20/03/02 - Le Monde (Rafaële Rivais) 21/03/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres