L’euthanasie, l’avortement et l’individualisation

Publié le : 28 avril 2009

Dans une tribune publiée par Le Monde , Pierre Bréchon, de l’Institut d’études politiques (IEP) de Grenoble, analyse les valeurs des Français. Distinguant l’individualisation qui " correspond à une culture du choix, chacun affirmant son autonomie, sa capacité d’orienter son action sans être contrôlé et contraint " de l’individualisme qui est " le culte du "chacun pour soi" ", il estime que " s’il y a montée de l’individualisation, on ne peut pas par contre affirmer que la société française est plus individualiste qu’autrefois ". Le fait que l’euthanasie, le divorce, l’avortement, l’homosexualité sont des pratiques " largement, et de plus en plus, considérés comme des pratiques légitimes " s’explique, d’après lui, par " le respect de l’autonomie individuelle et la demande de permissivité concernant la vie privée " ; " chacun veut avoir la maîtrise de sa vie et de sa sexualité, sans juger le comportement des autres ".

Le Monde.fr 24/04/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres