L’Europe en débat sur l’euthanasie

Publié le 19 Fév, 2001

Le Parlement européen est divisé face à la révision de la loi néerlandaise sur l’euthanasie. En effet, rappelons que le 28 novembre dernier, la Hollande légalisait l’euthanasie. Désirant aller plus loin, les députés néerlandais devront, en avril prochain, se prononcer sur une libéralisation de la loi actuelle. La nouvelle version de la loi permettrait aux médecins, en fonction de leur « intime conviction », de mettre un terme à la vie du malade qui n’aurait pu exprimer, de manière « explicite », son consentement.

 

Selon le gouvernement néerlandais, près de 10 000 malades font chaque année une « demande d’euthanasie » acceptée par les médecins dans un cas sur trois. Par ailleurs, les médecins pratiquent environ 400 « suicides assistés » par an. On estime qu’un millier de grands malades ou de nouveaux-nés gravement  handicapés sont « euthanasiés » sans avoir pu exprimer leur consentement. Pour les opposants au projet, représentés par le Parti démocrate chrétien néerlandais avec l’appui du Parti populaire européen, la loi donnera aux médecins un « droit de tuer » incompatible avec l’éthique et les règles internationales de protection de la vie humaine.

 

Ils ont donc rédigé une résolution condamnant cette législation et réclament un débat d’urgence. Ils rappellent, également, qu’il existe d’autres moyens pour lutter contre la souffrance des mourants comme les soins palliatifs. Le débat ne fait que commencer puisque la Belgique envisage, elle aussi, de dépénaliser prochainement l’euthanasie…

 

Le Quotidien du Médecin 19/02/01

Partager cet article

Synthèses de presse

pixabay_-pregnant-1245703_640
/ Tous les autres thèmes

Rupture prématurée du sac amniotique : des réparations spontanées grâce au fœtus

Des scientifiques japonais de l'université de Kyoto se sont penchés sur des cas où le sac endommagé « se répare de ...
L’impact de la grossesse sur le cerveau du père
/ Tous les autres thèmes

L’impact de la grossesse sur le cerveau du père

"L’expérience des soins apportés à un nourrisson peut laisser une trace dans le cerveau des nouveaux parents" ...
Inde : Quatre femmes décèdent dans un "camp de stérilisation"
/ IVG-IMG

Inde : Quatre femmes décèdent dans un “camp de stérilisation”

Fin août, quatre Indiennes sont décédées dans un "camp de stérilisation" à la périphérie de la capitale de l’Etat de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres