L’état des connaissances sur les cellules souches embryonnaires

Publié le : 14 novembre 2001

 

Selon les conclusions des 3èmes Journées d’actualités en assistance médicale à la procréation, les études menées sur cellules souches embryonnaires animales seraient bien avancées alors que la recherche sur l’espèce humaine est en cours de développement dans de nombreux pays. Il semblerait qu’il y ait des différences fondamentales entre les cellules ES (cellules souches embryonnaires) de la souris et celles de l’homme. En France, la loi ne permet pas de telles recherches et si tel était le cas les possibilités de disposer d’embryons humains pour la recherche seraient limitées.  

 

<p>Le Quotidien du Médecin 14/11/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres