Les subventions publiques du planning familial menacées

Publié le : 30 septembre 2015

Mardi 29 septembre, l’organisation du planning familial américaine, le « Planned Parenthood », était auditionné devant une commission de la Chambre des Représentants. L’organisation a tenté de défendre son rôle pour la contraception et l’avortement aux Etats-Unis.

 

L’organisation est au cœur d’un scandale depuis que des vidéos ont été publiées, montrant des représentants du Planned Parenthood discuter de la vente de tissus fœtaux issus d’avortements à des sociétés de recherche (cf. Gènéthique des 15 juillet 2015 et 23 septembre 2015).

 

Ces tissus d’enfants avortés sont ensuite utilisés pour la recherche sur des maladies comme, par exemple, la  trisomie 21 ou certaines maladies infectieuses.

 

Les Républicains ont attaqué l’organisation au Congrès et sont déterminés à faire cesser sa subvention par des deniers publics. Ils bataillent en outre pour l’exclure des dispositifs de remboursement fédéraux, comme le système d’assurance maladie des plus modestes.

<p>Dépêche AFP (29/09/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres