Les soins palliatifs réduisent le risque de suicide chez les patients souffrant de cancer du poumon avancé

Publié le : 25 juin 2018

Lors de la réunion annuelle de l’Association américaine de chirurgie thoracique en mai dernier, une récente étude a été présentée qui montre que le taux de suicide des patients en phase terminale de cancer des poumons pouvait être réduit par une prise en charge en soins palliatifs.

 

Les chercheurs ont examiné des patients du Veteran Affairs Healthcare System atteints de cancer du poumon à un stade avancé. Ils ont découvert que 87% des 20 900 patients atteints de cancer du poumon mouraient de leur cancer, ce qui n’est pas nécessairement le cas chez des patients souffrant d’autres pathologies. Parmi ces décès, trente étaient dus au suicide. Comparé à une population similaire d’anciens combattants, le taux est cinq fois plus élevé.

 

Le Professeur Donald Sullivan de l’Oregon  Health & Science University de Portland qui a dirigé l’étude a expliqué que «le risque de suicide était sous-estimé chez les patients atteints de cancer, en particuliers s’ils étaient à un stade avancé de la maladie ». Une rencontre avec les soins palliatifs réduit les risques de suicide : seuls 20% des patients qui se sont suicidés avaient eu une consultation en soins palliatifs, et 57% des patients dont la cause de décès n’était pas le suicide avaient eu une consultation en soins palliatifs.

<p>Medical Press (23/06/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres