Les soins palliatifs derrière la caméra

Publié le : 31 octobre 2002

« Pour que ta mort soit douce » est un documentaire qui sera diffusé samedi 2 novembre sur France 2 à 13h50. Les réalisatrices, Caroline Tresca et Annie Morillon, ont filmé à la maison médicale Jeanne Garnier, le plus grand centre européen de soins palliatifs (Paris XVème), l’accompagnement des malades en fin de vie. « C’est parce que la mort est encore et toujours, en Occident surtout, un tabou qu’il nous faut oser l’aborder, l’explorer » expliquent-elles.

Ce documentaire souligne le rôle important des bénévoles auprès des personnes en soins palliatifs. Aujourd’hui, la maison médicale Jeanne Garnier compte quelques 80 lits pour 115 bénévoles. Stéphane, bénévole de 28 ans, rend visite régulièrement à Léon. « Je veux amener la personne dans la sérénité jusqu’à son ultime départ. Nous sommes 6 milliards d’individus sur terre, on n’a pas le droit de laisser les gens mourir seuls. Et pourquoi faut-il cacher la mort à l’hôpital ? Pour que ça se passe le plus vite possible ?« . Les bénévoles expliquent qu’ils s’approchent de la mort pour sentir une « dynamique d’amour« , pour « apprendre à vivre« . 

Les réalisatrices ont « essayé de regarder la mort en face », en filmant ces personnes « droit dans les yeux et en toute humanité pour partager autant que faire se peut leurs dernières heures« . Annie Morillon explique « j’ai réalisé ce documentaire avec toute mon âme et toute ma sincérité« .

<p>La Croix 31/10/02 - Le Quotidien du Médecin 31/10/02 - Le Figaro (Delphine de Mallevoüe) 02/11/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres