Les risques éthiques de la FIV à trois parents

Publié le 13 Mai, 2019

Le 11 avril 2019, un bébé est né en Grèce de « trois parents » (cf. Naissance d’un “bébé à trois parents” en Grèce). L’ovule d’une donneuse a été vidé de son noyau, lequel a été remplacé par celui de la « mère ». L’ovule a ensuite été fécondé avec le sperme du père. Ainsi la « mère » de cet enfant a fourni son ADN, ce qui n’est pas le cas lors d’un don d’ovocyte habituel. La donneuse d’ovule a, quant à elle, fourni les mitochondries, essentielles « dans le processus énergétique cellulaire et qui possèdent leur propre ADN (l’ADNmt) » (cf. Un bébé, 3 ADN, 3 transgressions).

 

Cependant, la FIV (fécondation in vitro) à trois parents posent des questions éthiques importantes :

  • Cette pratique risque d’encourager un marché des cliniques de la fertilité (cf. Au Royaume-Uni, des femmes quarantenaires exploitées par le business de la procréation) ;
  • L’utilisation de mitochondries provenant d’une donneuse a déjà provoqué des anomalies de développement chez certains enfants, ce qui ont conduit les États-Unis à interdire cette pratique dès 2002 ;
  • Le transfert d’un noyau dans un ovocyte énucléé, qui est la technique du clonage, a entraîné la mort prématurée de la brebis Dolly, ce qui laisse penser qu’un résultat semblable chez l’humain est possible ;
  • Les conséquences sur son éventuelle descendance sont ignorées, alors que la manipulation a « très probablement valeur séminale, engageant la transmission de la vie » ;
  • Cette pratique eugéniste, dès lors que des tiers « interviennent dans la configuration du génome » de l’enfant, n’est pas sans risques d’ordre « psychique, psychologique donc existentiel » pour l’enfant. « Au lieu de l’incognito qui préside normalement à son origine, il devra assumer ce qui a résulté de la volonté d’autrui ».

Faisant peser sur l’enfant des risques inconnus, le principe de précaution qui suppose de s’abstenir « aurait dû prévaloir sur la réponse technicienne à une demande d’enfant à tout prix ».

 

Pour aller plus loin :

Quatre FIV à trois parents en attente aux Etats-Unis : des scientifiques veulent faire pression

Royaume-Uni : Premières FIV à trois parents

Naissance des suites d’une « FIV à trois parents » : réactions

FIV à trois parents : naissance en Ukraine

FIV à trois parents : John Zhang épinglé par la FDA

Le Figaro, Paul Sugy (10/05/2019) – Dominique Folscheid: « La FIV à trois parents transgresse le principe de précaution »

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres