Les risques éthiques de la FIV à trois parents

Publié le 13 Mai, 2019

Le 11 avril 2019, un bébé est né en Grèce de « trois parents » (cf. Naissance d’un “bébé à trois parents” en Grèce). L’ovule d’une donneuse a été vidé de son noyau, lequel a été remplacé par celui de la « mère ». L’ovule a ensuite été fécondé avec le sperme du père. Ainsi la « mère » de cet enfant a fourni son ADN, ce qui n’est pas le cas lors d’un don d’ovocyte habituel. La donneuse d’ovule a, quant à elle, fourni les mitochondries, essentielles « dans le processus énergétique cellulaire et qui possèdent leur propre ADN (l’ADNmt) » (cf. Un bébé, 3 ADN, 3 transgressions).

 

Cependant, la FIV (fécondation in vitro) à trois parents posent des questions éthiques importantes :

  • Cette pratique risque d’encourager un marché des cliniques de la fertilité (cf. Au Royaume-Uni, des femmes quarantenaires exploitées par le business de la procréation) ;
  • L’utilisation de mitochondries provenant d’une donneuse a déjà provoqué des anomalies de développement chez certains enfants, ce qui ont conduit les États-Unis à interdire cette pratique dès 2002 ;
  • Le transfert d’un noyau dans un ovocyte énucléé, qui est la technique du clonage, a entraîné la mort prématurée de la brebis Dolly, ce qui laisse penser qu’un résultat semblable chez l’humain est possible ;
  • Les conséquences sur son éventuelle descendance sont ignorées, alors que la manipulation a « très probablement valeur séminale, engageant la transmission de la vie » ;
  • Cette pratique eugéniste, dès lors que des tiers « interviennent dans la configuration du génome » de l’enfant, n’est pas sans risques d’ordre « psychique, psychologique donc existentiel » pour l’enfant. « Au lieu de l’incognito qui préside normalement à son origine, il devra assumer ce qui a résulté de la volonté d’autrui ».

Faisant peser sur l’enfant des risques inconnus, le principe de précaution qui suppose de s’abstenir « aurait dû prévaloir sur la réponse technicienne à une demande d’enfant à tout prix ».

 

Pour aller plus loin :

Quatre FIV à trois parents en attente aux Etats-Unis : des scientifiques veulent faire pression

Royaume-Uni : Premières FIV à trois parents

Naissance des suites d’une « FIV à trois parents » : réactions

FIV à trois parents : naissance en Ukraine

FIV à trois parents : John Zhang épinglé par la FDA

Le Figaro, Paul Sugy (10/05/2019) – Dominique Folscheid: « La FIV à trois parents transgresse le principe de précaution »

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres