Les protestants s’inquiètent de ‘l’exploitation déshumanisante’ de l’embryon

Publié le : 9 décembre 2010

Alors qu’elle juge le projet de loi sur la bioéthique "globalement prudent et sage", la CEPE (Commission d’éthique protestante évangélique, commune à trois unions d’Eglises de la Fédération protestante de France) s’est inquiétée des propositions relatives à la recherche sur l’embryon humain. Elle estime que le projet de loi "continue sur la pente glissante de son exploitation déshumanisante". Elle considère également "comme un vrai danger" le pouvoir supplémentaire accordé à l’Agence de la biomédecine.

Elle se réjouit en revanche du maintien de l’aide médicale à la procréation dans le strict cadre d’une réponse à une stérilité médicale.

La Croix 09/12/10

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres