Les papas fumeurs pourraient endommager l’ADN de leur futur enfant

Publié le : 3 juillet 2012

Selon une étude publiée dans la Federation of American Societies for Experimental Biology, "les futurs pères fumeurs peuvent endommager l’ADN de leur bébé".
L’étude, dirigée par l’équipe du Dr Julian Laubenthal de la School of Life Science  de l’Université de Bradford, a été menée sur 39 familles, en Grèce et en Angleterre. Elle a consisté à recueillir "le sang et le sperme des pères pendant la période couvrant la conception, ainsi que le sang des mères et des bébés à la naissance." Puis, l’ADN de chacun des prélèvements a été analysé "pour détecter  d’éventuelles modifications au niveau de certains gènes liés à un risque de cancer accru". A l’issue de l’étude, "les chercheurs ont observé des altérations de l’ADN chez les bébés nés d’un père fumeur". Ainsi, "les dommages provoqués par la fumée de cigarette seraient transmissibles du père à l’enfant, probablement via le sperme".
 

sante.lefigaro.fr (Romy Raffin) 29/06/12 - santemagazine.fr 02/07/12

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres