Les organes 3D pour améliorer les connaissances en anatomie des étudiants en médecine

Publié le : 17 juillet 2014
En juin dernier, au Royaume-Uni, le Royal College of Surgeons adressait un appel public dans The Independant pour alerter sur le problème du manque de connaissance et d’entrainement en matière d’anatomie chez les étudiants en médecine. Pour pallier la pénurie de cadavres destinés à la dissection, une équipe australienne développe un kit d’éducation imprimé en 3D.

 

Des chercheurs de la Monash University« une des plus innovantes universités en Australie », ont présenté leur kit d’apprentissage qui sera commercialisé. « Depuis plusieurs siècles, les corps donnés à la science ont été utilisés dans les écoles de médecine pour former les étudiants à l’anatomie humaine, une pratique encore courante aujourd’hui. Toutefois de nombreuses écoles déclarent manquer de corps ou observent une réglementation trop stricte pour le stockage et la manipulation de ces corps » explique le Professeur Paul McMenamin.

 

D’après ces chercheurs, leur kit d’apprentissage permettra d’étudier les structures des tendons, des muscles, des artères, des nerfs, de la peau et des os.

 

D’après certains commentateurs, cette solution n’est « pas un compromis idéal » compte tenu du fait que les étudiants en médecine ne seront pas en situation réelle de dissection d’une part, et n’auront pas la visibilité d’un corps entier puisque le kit propose des parties en pièces détachées, d’autre part.
<p><span>Wired.co.uk (</span><span>Liat Clark</span><span>) 16/07/2014 – 3Dnatives (</span><span>Alex</span><span>) 15/07/2014  </span></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres