Les médecins portugais veulent exercer leur clause de conscience

Publié le 19 Nov, 2007

Les médecins portugais refusent de se conformer à une directive gouvernementale qui leur demande de retirer de leur code la clause de conscience relative à l’avortement (cf synthèse de presse du 30/10/07).

Rappelons que le Portugal a légalisé l’avortement en janvier dernier mais que la grande majorité des médecins refusent d’en effectuer.

Pedro Nunes, le président de l’Association des médecins portugais a rappelé aux praticiens qu’ils avaient le droit de refuser de pratiquer des avortements, en dépit des menaces du gouvernement.

Actuellement, le code précise que l’avortement est répréhensible et que les médecins doivent respecter la vie humaine de la conception jusqu’à la mort naturelle. Pedro Nunes précise que le code ne peut être changé que par les médecins et non par le ministre de la santé.

Life News (Steven Ertelt) 15/11/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement
/ IVG-IMG

Suisse : les chiffres 2021 de l’avortement

L’Office fédéral de la statistique a publié les données de l’avortement en Suisse. Des chiffres stables sur les deux dernières ...
Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille
/ PMA-GPA

Procès GPA en Californie : ils veulent un garçon, la mère porteuse accouche d’une fille

Les deux hommes, qui « rêvaient d’avoir deux fils », ont intenté un procès envers la clinique de fertilité ...
32_parlement_europeen
/ IVG-IMG

Le Parlement européen demande d’inscrire l’avortement parmi les « droits fondamentaux »

Par 324 voix contre 155, les députés européens ont voté une résolution ce jeudi, afin que le Conseil se saisisse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres