Les Français, opposés à la théorie du genre

Publié le : 20 juin 2013

 Selon une enquête Ifop réalisée pour l’Uni et l’Observatoire de la théorie du genre, les Français sont majoritairement opposés à l’enseignement de cette théorie : « 57% des Français contre 43% sont hostiles à l’introduction de la théorie du genre dans les programmes scolaires« . En ce qui concerne « l’appel à des associations LGBT […] pour des cours d’éducation sexuelle dans les classes primaires, le rejet est encore plus massif: 65% des Français n’y sont pas favorables, contre 35%« . 

 

Pour Olivier Vial, président de l’Uni et porte-parole de l’Observatoire de la théorie du genre, « il s’agit d’un rejet global, d’autant plus net que, du côté des partisans de cette théorie, et notamment du gouvernement, on entretient volontairement la confusion, en minorant cette théorie pour la présenter essentiellement comme un moyen de promouvoir l’égalité homme-femme« . Il ajoute qu’en ce qui concerne l’éducation sexuelle dès l’école primaire, « ce sont les jeunes qui y sont le plus défavorables« : 66% des 18-24 ans.

 

Rappelons que les parlementaires eux-mêmes dans le cadre de l’étude du projet de loi sur la refondation de l’école, ont rejeté les amendements de la député PS Julie Sommaruga et de la député Barbara Pompilini (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 6 juin 2013).  
 

<p> Valeurs actuelles (Laurent Dandrieu) 20/06/2013</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres