Les Français, les scientifiques et la science

Publié le : 17 juin 2011

Une enquête Ipsos sur les rapports que les Français entretiennent à la science, réalisée pour le magazine La Recherche et pour le journal Le Monde, a été présentée le 16 juin 2011 lors du forum "Science, recherche et société" au Collège de France.

L’enquête révèle que les Français font peu confiance aux scientifiques pour "dire la vérité sur les résultats et les conséquences de leurs travaux". Les OGM et le nucléaire sont les domaines de recherches pour lesquels la parole des scientifiques entrainent le moins de confiance, 1 sondé sur 3 lui accordant crédit. Pour d’autres sujets tels que les recherches sur les cellules souches, les nanotechnologies ou les neurosciences, sur lesquels les Français se déclarent mal informés, la confiance prévaut bien que restant sous la barre de 50%. Le taux de confiance tendrait au plus bas dans les secteurs où l’indépendance des chercheurs, vis-à-vis du pouvoir politique ou de l’industrie, est essentielle.

Les Français ont toutefois une attitude très positive concernant la science en général, considérant que celle-ci est porteuse de "solutions aux problèmes que nous rencontrons aujourd’hui". Ils font également confiance à la communauté scientifique pour "expliquer les enjeux de la recherche et les débats qu’ils peuvent susciter".

Si l’enquête révèle une "fêlure" entre les Français et les scientifiques, les citoyens gardent un intérêt marqué pour la connaissance scientifique : pour 93% il est "important de connaître les enjeux de la recherche pour comprendre les évolutions de la société". En outre, 80% jugent que les citoyens sont insuffisamment "informés et consultés" sur ces dossiers.

Le Monde (Pierre Le Hir) 15/06/11 - La Croix 16/06/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres