Les évêques français réagissent à la campagne d’information sur l’IVG

Publié le : 30 septembre 2015

« L’avortement ne constitue pas la réponse à la nécessité d’éduquer ». Dans un communiqué, la conférence des évêques de France s’élève contre la campagne d’information sur l’avortement lancée lundi par le gouvernement (cf. Gènéthique du 28 septembre 2015). Cette campagne « banalise un acte qui n’est pas banal », et « fait l’impasse sur la vie que porte une grossesse ». Les évêques français veulent redire « l’impérieuse nécessité de ne pas considérer l’avortement comme une anecdote de la vie mais comme un acte grave qui engage et marque bien souvent profondément et durablement les personnes qui le vivent ». Ils citent notamment l’encyclique Laudato Si « saluée par de nombreux dirigeants politiques », dans laquelle le Pape François écrit : « Puisque tout est lié, la défense de la nature n’est pas compatible non plus avec la justification de l’avortement » (n°120).

 

Mgr Olivier Ribadeau Dumas, porte parole de la Cef, dénonce également la « contre vérité » selon laquelle « le droit à l’IVG est unanimement soutenu par les français », qui « bafoue la liberté de très nombreuses personnes de penser différemment ». Enfin, il encourage « toutes les initiatives qui favorisent l’éducation affective, relationnelle et sexuelle des jeunes », et réaffirment « la responsabilité des parents à cet égard ».

 

<p>AFP (30/09/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres