Les députés votent la dépénalisation de l’IVG en Argentine

Publié le : 14 décembre 2020

Les députés argentins ont voté la dépénalisation de l’avortement vendredi, au cours d’une séance extraordinaire débutée jeudi, et qui aura duré 20 heures (cf. IVG en Argentine : validé en commissions, le texte arrive à la Chambre des Députés). Ce projet de loi autorise l’avortement jusqu’à la 14ème semaine, gratuitement et à partir de 13 ans. Il a obtenu 131 votes favorables, 117 votes défavorables et six abstentions. Par comparaison, le projet de loi similaire de 2018 avait obtenu au Parlement 129 voix pour, 125 voix contre et une seule abstention.

Le texte a été transmis au Sénat samedi matin. Pour accélérer son étude, il est prévu que « seulement deux commissions » ne l’examinent « afin de ne pas prolonger les délais » (cf. Dépénalisation de l’IVG en Argentine : un calendrier accéléré). Le vote final du Sénat aura lieu dès le mardi 29 décembre. Le Sénat argentin est réputé plus conservateur que les députés. En 2018, il avait rejeté le projet de loi avec 38 voix contre 31 (cf. En Argentine, les sénateurs refusent de légaliser l’avortement). Cette fois-ci, le vote s’annonce encore plus serré. Tous n’ont pas encore rendu publiques leurs intentions de vote, mais selon les estimations de l’organisation Economia Feminista, 35 sénateurs devraient voter contre le projet de loi et 33 pour.

Sources : AFP (11/12/2020) ; France 24, Marie Campistron (10/12/2020) ; Rfi, Juan Buchet (11/12/2020) ; Telam (12/12/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres