Les dangers de la fécondation in vitro (FIV)

Publié le : 18 septembre 2009

Le professeur Sammy Lee, un des spécialistes  du traitement de la stérilité les plus reconnus au Royaume-Uni, a décidé d’alerter les femmes sur les dangers potentiels de la fécondation in vitro. Il dénonce le cercle vicieux dans lequel les avancées de la science entraînent les couples en leur donnant un espoir sans limite. Nombre de jeunes femmes n’hésiteront pas alors à tout sacrifier afin d’avoir un enfant à tout prix.

"J’ai traité des femmes cancéreuses qui refusaient de soigner leur cancer tant qu’elles n’étaient pas enceintes ou n’avaient pas accouché. Certaines meurent de leur cancer, mais s’en vont heureuses, en sachant que d’une certaine manière leur vie continue", a expliqué le Pr Lee au quotidien The Guardian. Il estime quant à lui qu’il faudrait refuser de suivre ces personnes dans un combat contre la stérilité qui est bien souvent vain.

Au Royaume-Uni, la stérilité concerne un couple sur sept. 11 000 bébés naissent chaque année par FIV.

Courrier International 17/09/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres