Les consommations du père peuvent affecter le développement de l’embryon

Publié le 7 Sep, 2008

On savait déjà qu’une mère peut affecter la santé de son bébé en buvant de l’alcool, en fumant ou en consommant des drogues. D’après une étude publiée par les Instituts de Recherche en santé du Canada (IRSC), il en serait de même pour le père. Ainsi l’exposition du sperme à ces produits serait susceptible de causer des malformations ou des anomalies comportementales, voire entraîner la mort de certains embryons.

Canoë (Marie-Eve Potvin) 08/07/08

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres