Les conditions de la loi belge sur l’avortement ne seront pas modifiées

Publié le : 18 septembre 2020

En Belgique, la proposition de loi qui visait à modifier les conditions de l’avortement a été renvoyée « en commission justice de la Chambre », ce qui constitue un ajournement du projet.

La loi prévoyait d’étendre le délai d’avortement de 12 à 18 semaines, de limiter le délai de réflexion de 6 à 2 jours et d’abandonner les poursuites pénales.

Pour aller plus loin :

 

Source : Luremburger Wort (17/09/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres