Les chercheurs et le grand public invités à se saisir des questions éthiques autour de CRISPR-Cas9

Publié le 26 Juil, 2016

Ce dimanche 24 juillet 2016, à Manchester, l’Euroscience Open Forum (ESOF), a réuni un collectif de scientifiques, dont Emmanuelle Charpentier, biologiste française, co-découvreuse de la technique CRISPR-Cas9.

 

Si cet outil de thérapie génique suscite les plus grands espoirs (mais aussi des inquiétudes), Sheila Jasanoff, sociologue des sciences à Harvard, rappelle que « la route est encore longue avant d’identifier les gènes responsables de chaque maladie génétique pour pouvoir les remplacer ».

 

La technique soulève également d’importantes questions éthiques, car CRISPR-Cas9 permet d’intervenir sur le génome des cellules germinales (spermatozoïdes et ovules) et donc de modifier le patrimoine génétique d’individu et de ses descendants. Sheila Jasanoff interpelle alors sur le « besoin urgent et planétaire » d’un encadrement, pour sensibiliser le grand public et les scientifiques, afin que « cette technique qui bouleverse les lois de la biologie ne bouleverse pas l’éthique, la solidarité et les valeurs auxquelles nous sommes attachés ». Elle a appelé les chercheurs à partager publiquement leurs connaissances et leurs interrogations sur le sujet, pour éviter de se retrouver dans une situation similaire à celle « des nanotechnologies où le discours industriel et commercial a devancé l’explication scientifique, justifiant les craintes exprimées aujourd’hui dans la société ». 

 

Selon la spécialiste américaine des enjeux éthiques des sciences et techniques, les applications potentielles de CRISPR-Cas9 exigent « une véritable réflexion citoyenne, les scientifiques n’ayant pas la légitimé démocratique pour décider seuls de l’encadrement de cette technique de manipulation génétique ». 

Sciences et Avenir (Afsané Sabouhi) 27/07/2016

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres