Les chances pour un couple d’avoir un bébé diminuent avec l’âge du partenaire masculin

Publié le : 3 juillet 2017

Les femmes ne sont pas les seules à devoir s’inquiéter de l’horloge biologique. Une étude récente[1], présentée mardi dernier à l’occasion de la conférence de  l’European Society of Human Reproduction and Embryology à Genève (Suisse), révèle que les chances pour un couple d’avoir un bébé diminuent avec l’âge du partenaire masculin, au point d’avoir un impact sensible sur leur capacité à fonder une famille. Les hommes qui attendent 40 ans pour essayer de devenir pères pourraient voir leurs chances se réduire de plus d »un tiers.

 

Si pour les femmes de plus de 42 ans, l’âge de l’homme influence peu les chances d’avoir un enfant, ce n’est pas le cas pour les plus jeunes femmes : les femmes âgées de moins de 30 ans avec un partenaire masculin âgé de 30 à 35 ans avaient 73% de chances de mettre au monde un enfant après une FIV. Un taux de réussite qui tombe à 46% lorsque l’homme était âgé de 40 à 42 ans.

 

Pour Nick Macklon, professeur d’obstétrique et de gynécologie à l’Université de Southampton, qui n’a pas participé à l’étude, ces résultats devraient « aider les femmes à encourager leurs partenaires masculins à s’engager. Nous savons à partir d’un certain nombre d’études que l’une des raisons pour lesquelles les femmes ont des bébés plus tard, c’est que les hommes sont parfois lents à adhérer à cette perspective ».

 

Les résultats de cette étude sont encore à confirmer, mais les auteurs invitent les médecins à tenir dès à présent compte de l’âge de l’homme lorsqu’ils conseillent les couples.

 

[1]  L’étude, menée sous la direction du Dr Laura Dodge du Beth Israel Deaconess Medical Center et Harvard Medical School, Boston, USA, a analysé les cycles de FIV effectués dans un grand centre de FIV de la région de Boston entre 2000 et 2014, soit près de 19 000 cycles réalisés chez 7753 couples. Les partenaires féminins de ces cycles ont été stratifiés selon quatre groupes d »âge: moins de 30, 30-35 ans, 35-40 ans et 40-42. Les hommes ont été stratifiés dans ces mêmes groupes de quatre ans, avec une catégorie supplémentaire pour les de 42 ans et plus.

 

<p>The Guardian, Ian Sample (02/07/2017) ; Medical Press (03/07/2017) ; Daily Mail, Victoria Allen (02/07/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres