Les cellules embryonnaires par parthénogénèse

Publié le 15 Déc, 2006

Dans Science, l’équipe américaine du Pr George Q. Daley (Boston) publie ses travaux sur l’obtention, chez la souris, de cellules souches embryonnaires par parthénogénèse. Les résultats obtenus posent "le principe de l’utilisation d’œufs non fécondés comme source de cellules souches spécialement dédiées à la transplantation de cellules ou de tissus".

Les chercheurs ont utilisé des ovocytes de souris non fécondés. Ils les ont soumis à un traitement chimique permettant la création d’un blastocyste (embryon composé de plusieurs dizaines de cellules) duquel des cellules souches embryonnaires ont été isolées. Ces cellules souches ont été injectées à des souris histocompatibles et parfaitement tolérées (aucun phénomène de rejet, pas de recours à une immunosuppression).

Mais cette technique ne peut, pour le moment, s’appliquer à l’homme pour de nombreuses raisons : la parthénogénèse n’est possible que pour la femme, les cellules souches issues de cette technique ont des gènes altérés…

Le Quotidien du Médecin (Dr Guy Benzadon) 15/12/06

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres