Les anti-GPA préparent la rentrée

Publié le : 18 août 2014
L’affaire du bébé Gammy relance le débat sur la GPA en France. Tandis que le député Jean Leonetti  pourrait déposer une proposition de loi visant à durcir les sanctions à l’encontre des couples commanditaires, Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous appelle à une manifestation le 5 octobre.

 

Jean Leonetti aurait obtenu le soutien d’une « centaine de parlementaires UMP et UDI » prêts à signer sa proposition de loi. Celle-ci propose de punir d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende « le fait d’obtenir ou tenter d’obtenir la naissance d’un enfant par la pratique de la gestation pour le compte d’autrui, sur le sol français ou à l’étranger ». Pour rappel, en France, seul les agences entremetteuses sont punies par la loi.

 

Toutefois, « si Laurence Rossignol [Secrétaire d’Etat chargée de la Famille, ndlr] propose une solution pour sanctionner les couples qui sollicitent une mère porteuse, je ne déposerai pas ma proposition de loi » précise Jean Leonetti.
<p><span style="font-size:13px">Le Figaro (Agnès Leclair) 17/08/2014 – La Croix (Marie Boëton) 23/07/2014</span></p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres