Les animaux officiellement « doués de sensibilité »

Publié le : 30 janvier 2015

Alors que l’amendement Glavany, qui accorde le statut « d’êtres vivants doués de sensibilité » aux animaux domestiques, a été rejeté le 22 janvier par le Sénat, l’Assemblée nationale l’a adopté mercredi. Jusqu’ici, le Code civil accordait aux animaux domestiques le statut de « bien meuble ».

              

Lors de la lecture de l’amendement par la Chambre haute jeudi, le sénateur socialiste, Thani Mohamed Soilihi a exprimé son désaccord: « Les promoteurs du texte prétendent qu’il faut assurer une reconnaissance symbolique de la spécificité des animaux dans le Code civil. Le Code civil doit-il être un code civil de symboles ? ». Le député UMP Marc Le Fur d’ajouter : « Cette mesure fait planer des menaces graves et sérieuses sur les filières agricoles de l’élevage ». Un débat qui semble donc être alimenté par des enjeux économiques plus qu’éthiques.

 

Pour l’institution 30 millions d’amis, « c’est un tournant historique du droit français ». Ce changement de statut devrait permettre de punir plus sévèrement la cruauté et la maltraitance envers les animaux.

<p>Le Monde (28.01.2015) </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres