Le Vietnam étudie le génome des personnes en bonne santé à des fins de recherche médicale

Publié le 18 Juil, 2019

Les chercheurs vietnamiens de Vintech Medical System ont publié les premiers résultats du projet de décodage du génome vietnamien, après deux ans de travail. Il s’agit d’une étude menée par l’Institut de Recherche sur les Technologies des Cellules Souches et des Gènes (VRISG), de décembre 2016 à mars 2019. Les scientifiques ont décodé le génome de 305 personnes de l’ethnie Kinh en bonne santé, et ont combiné les résultats avec ceux de 101 génomes publiés antérieurement.

 

Le projet, intitulé « Recherche sur le génome vietnamien », est la première base de données massive sur les génomes vietnamiens. Auparavant, les scientifiques vietnamiens ne pouvaient se référer qu’aux génomes des populations étrangères, qui diffèrent sensiblement. Aujourd’hui, « cette base de données sur le génome vietnamien est considérée comme le dictionnaire le plus complet du système de données génétiques humaines vietnamien » et va être utilisée à des fins de recherche médicale.

 

L’étude a été publiée dans Human Mutation, une revue médicale internationale de génétique humaine.

 

Pour aller plus loin :

Irlande : quel avenir pour les données génétiques ?

En Estonie : 80 % de la population adhère au « programme génétique »

Plan France Génomique 2025 : avancées discrètes

Le Courrier du Vietnam, Vietnam News Agency (18/07/2019) –  Un grand projet pour comprendre le génome vietnamien

Vietnam Plus, Vietnam News Agency (18/07/2019) – Vinmec dévoile les résultats du plus grand projet de recherche sur le génome vietnamien

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres