Le Tessin : terre d’asile des italiennes voulant avorter

Publié le : 30 avril 2009

Le canton du Tessin en Suisse accueille de plus en plus d’Italiennes voulant se faire avorter. En 2008, 206 femmes ont traversé la frontière pour avorter, soit près de deux fois plus qu’en 2006. La facilité à trouver un gynécologue, l’anonymat offert par les établissements et la "bienveillance relative" des médecins suisses par rapport aux praticiens Italiens expliqueraient ce phénomène.

Pour dénoncer cette multiplication des interruptions volontaires de grossesse (IVG), cinq députés de droite viennent de déposer une interpellation au Grand Conseil suisse. "Le Tessin est beaucoup trop laxiste", s’insurge un des députés, qui regrette que les médecins qui reçoivent ces femmes ne proposent pas d’autres solutions.

tsr.ch 29/04/09 - avortementivg.com 29/04/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres