Le Sénat australien adopte la recherche sur l’embryon

Publié le : 6 décembre 2002

Les lois sur la recherche sur l’embryon étaient en discussion au Sénat depuis quelques semaines (cf. revue de presse du 12/11/02). Après un long débat d’une cinquantaine d’heures, le Sénat australien a adopté, hier, le texte autorisant les recherches sur les cellules souches embryonnaires humaines issues d’embryons créés dans le cadre d’une procréation médicalement assistée. Actuellement, on en dénombre 70 000.

 

Les amendements proposant d’interdire l’exportation des cellules souches et d’étiqueter les produits pharmaceutiques ou cosmétiques fabriqués avec des embryons humains ont été rejetés.

 

Rappelons qu’aux Etats-Unis, Georges Bush a limité la recherche sur les cellules embryonnaires humaines en ne l’autorisant que sur les lignées déjà existantes (cf. bulletin Gènéthique de septembre 2001). Depuis janvier 2001, la Grande Bretagne a autorisé la recherche sur l’embryon humain ainsi que le clonage thérapeutique.

<p>Sciencesetavenir (Cécile Dumas) 06/12/02 - Sydney Morning Herald (Mark Metherell) 05/12/02</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres