Le Sénat adopte une proposition de loi réformant la biologie médicale

Publié le 5 Fév, 2013

 Ce mardi, "le Sénat a adopté, […] en première lecture, une proposition de loi socialiste, réformant la biologie médicale". Celle-ci "prévoit de mieux encadrer les 4000 laboratoires privés afin de réduire les erreurs d’analyse et de freiner  les dérives financières et spéculatives". Pour la ministre de la Santé, Marisol Touraine, "il faut tout mettre en oeuvre pour que la biologie médicale relève le double défi de la qualité et de l’efficience".
Ainsi, "la nouvelle proposition de loi oblige désormais les laboratoires à être accrédités par le Comité français d’accréditation". En outre, elle renforce " la ‘médicalisation’ de la biologie en sécurisant la phase préalable à l’analyse (préparation, transport, conservation, prélèvement) et les procédures". Par ailleurs, les "ristournes" réalisées par les laboratoires privés aux hôpitaux publics, "pratique de grande ampleur, sont interditessauf en cas de conventions entre établissements". Enfin, "les derniers articles du textes visent à lutter contre les dérives financières et la spéculation". 


 Le Quotidien du Médecin.fr  06/02/13 – bfmtv.com 05/02/13

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur
/ Transhumanisme

Transhumanisme : Synchron intègre l’intelligence artificielle dans son interface cerveau-ordinateur

Un Américain handicapé a commencé à utiliser une fonction d’intelligence artificielle pour l’aider à communiquer à une vitesse « conversationnelle » ...
Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel
/ E-santé

Le dossier médical partagé devant le Conseil constitutionnel

Après sa saisine par l'ordre des médecins, le Conseil d'Etat a soumis une QPC sur les modalités d'accès au dossier ...
Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »
/ Fin de vie

Suicide assisté : les juges italiens doivent statuer « au cas par cas »

Selon la Cour constitutionnelle italienne, en l’absence de législation sur le suicide assisté, les juges devront se prononcer « au ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres