Le Royaume-Uni et l’Irlande standardisent leurs soins palliatifs pédiatriques

Publié le : 26 novembre 2020

Le Royaume-Uni et l’Irlande lancent aujourd’hui un nouveau programme de formation ayant pour objectif d’ « améliorer la formation et l’orientation des personnes qui fournissent des soins palliatifs et de fin de vie aux enfants », d’ « établir un ensemble de principes fondamentaux de pratique » et de « standardiser l’apprentissage des soins palliatifs pédiatriques pour les praticiens ». Ce programme est à l’initiative du Children’s Palliative Care Education and Training United Kingdom and Ireland Action Group (CPCET AG), créé en 2019. Il est mis en place en réponse aux recommandations gouvernementales qui demandaient de standardiser les pratiques en soins palliatifs pédiatriques. Ce groupe d’action rassemble des experts de 26 organisations du Royaume-Uni et d’Irlande.

Le programme de formation est téléchargeable et comporte des outils d’auto-évaluation. Il entend améliorer la coordination et la qualité des soins chez les praticiens. Toutes les professions médicales sont concernées, depuis les médecins en soins palliatifs jusqu’aux simples prestataires de soin des familles d’enfants malades.

« Malgré les recommandations des groupes parlementaires, de nombreux organismes et organisations sur la nécessité d’une approche plus concertée des soins palliatifs pour les enfants, aucun programme de formation n’avait jusqu’à présent été mis en place au Royaume-Uni et en Irlande », se réjouit Katrina McNamara, présidente de l’Association of British Paediatric Nurses. « En réunissant un groupe d’action composé de personnes issues de diverses disciplines, nous avons pu créer une nouvelle façon pour les enseignants de dispenser une formation à la fois coordonnée et de qualité certaine, tout en offrant un niveau de formation cohérent à des personnes issues de différents milieux professionnels, (…) afin de garantir les meilleurs soins aux enfants nécessitant soins palliatifs ou soins de fin de vie » complète le Dr Sue Neilson de l’Université de Birmingham, qui a participé à l’élaboration du programme.

Le programme sera inauguré le 26 novembre, lors d’une manifestation virtuelle.

Sources : News Medical, Emily Henderson (25/11/2020) ; University of Birmingham (25/11/2020)

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres