Le Planning familial international exige que l’Union européenne promeuve l’avortement

Publié le 3 Sep, 2007

La branche européenne de la fédération internationale des plannings familiaux (IPPF) vient de publier un document intitulé « Pourquoi nous faut-il parler de l’avortement ? » (« Why we need to talk about abortion »), plaidoyer pour la légalisation, sans restriction, de l’avortement dans tous les pays européens.

Selon ce document, sur les 210 millions de grossesses que l’on compte par an dans le monde, 46 millions, c’est-à-dire une sur cinq, se termine par un avortement.

Mais, pour l’IPPF, le « véritable drame » réside dans le fait que la majorité de la population mondiale n’ait pas accès à l’avortement dans de saines conditions. D’après eux, plus de 43% des avortements sont pratiqués dans des conditions risquées et près de 70 000 femmes meurent chaque année dans le monde des suites d’un avortement.

L’IPPF revendique l’avortement comme un droit, droit « intrinsèque » à la « liberté de la femme » et dénonce les pays européens où le « droit à l’avortement » est « bafoué » par des lois « restrictives » comme le Portugal, l’Irlande ou la Pologne où encore la Slovaquie où l’IPPF regrette que trop de médecins usent de leur objection de conscience.

L’IPPF rêve d’un « monde idéal » dans lequel chaque femme pourrait choisir d’avorter et où l’avortement serait à la fois légal et sûr.

Afin d’encourager l’Europe à promouvoir l’avortement, le document rappelle que l’Union européenne a apporté son soutien à la Conférence internationale sur la population et le développement du Caire de 1994 établissant les stratégies sur la santé sexuelle et reproductive. L’IPPF souligne que ces objectifs ont une implication qui dépasse les frontières européennes. L’IPPF appelle les parlementaires européens à veiller à ce que ces objectifs restent inscrits dans l’agenda politique des institutions européennes et nationales.

Par ailleurs, en juillet 2002, le Parlement européen a adopté, à une large majorité, une Résolution sur les droits et la santé sexuels et reproductifs qui recommande aux gouvernements de rendre « l’avortement légal, sûr et accessible à tous ».

De plus, en octobre 2004, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a adopté la Stratégie européenne pour la promotion des droits et de la santé sexuels et reproductifs.

C-FAM 30/08/07 – IPPF.org

Partager cet article

Synthèses de presse

Etats-Unis : la Cour suprême met fin au "droit à l'avortement"
/ IVG-IMG

Etats-Unis : la Cour suprême met fin au “droit à l’avortement”

La Cour suprême a annulé l’arrêt Roe vs. Wade. Avec cette décision prise ce vendredi, elle rend chaque Etat libre ...
Sport : vers le dopage génétique ?
/ Génome, Transhumanisme

Sport : vers le dopage génétique ?

Le dopage génétique, difficile à détecter, s'est complexifié avec CRISPR ces dernières années ...
Avortement en Allemagne : le code pénal abrogé
/ IVG-IMG

Avortement en Allemagne : le code pénal abrogé

Le nouveau gouvernement en avait fait une priorité : l’interdiction de publicité sur l’avortement est supprimée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres