Le malaise des échographes

Publié le : 4 novembre 2002

Deux échographistes Lillois, Yves Ardaens et Laurent Lemaître, ont présenté une enquête sur leur pratique lors des Journées françaises de radiologie. Sur les 208 praticiens radiologues qui ont répondu les deux-tiers ont arrêté l’échographie foetale. Les motifs soulevés sont d’une part les suites de l’affaire Perruche et d’autre part la hausse des assurances. Yves Ardaens rappelle que « la moitié des radiologues ont eu une surprime de l’ordre de 2500 euros cette année« .

<p>Libération (Sandrine Cabut) 30/10/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres