Le Luxembourg dépénalise l’avortement

Publié le 6 Avr, 2014

 Lors de sa réunion hebdomadaire, le 31 mars dernier, le Conseil du gouvernement Luxembourgeois a adopté un projet de loi portant diverses modifications de la législation relative à l’avortement dans le pays.

En premier lieu, ce projet de loi modifie “la loi [du 15 novembre 1978] relative à l’information sexuelle, à la prévention de l’avortement clandestin et à la règlementation de l’interruption volontaire de grossesse [IVG]”. Objectif? “Accompagner la femme dans son choix et non pas la guider dans une direction précise“. Par ce nouveau texte, l’IVG est dépénalisé, intégrant ainsi cette pratique à la loi de 1978.

La deuxième modification vise, toujours en matière d’IVG, la deuxième consultation, obligatoire jusqu’alors. Celle-ci, proposée par le médecin lors de la première consultation, devient facultative. Ainsi, il n’appartient plus qu’à la femme, seule, “d’apprécier si elle a besoin de conseils supplémentaires sur les droits, aides et avantages garantis par la loi, sur les possibilités offertes par l’adoption et sur les possibilités de soutiens psychologique et social“. Une série d’amendements destinés à “souligner le droit à l’autodétermination de la femme” est proposée par le texte. La notion de détresse est supprimée, de même que “l’obligation pour la femme enceinte de confirmer par écrit sa détermination à procéder à une IVG“. Enfin, le droit à l’objection de conscience est maintenu, chaque médecin est en droit de refuser de pratiquer une IVG.

 Lequotidien.lu 04/04/2014

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Californie : les parents ne seront pas informés si leur enfant change de genre
/ Genre

Californie : les parents ne seront pas informés si leur enfant change de genre

Le gouverneur de Californie a signé une loi visant à interdire l'adoption de règles exigeant que les écoles informent les ...
Stimulation cérébrale profonde : trois Espagnols renoncent à l’euthanasie
/ Fin de vie

Stimulation cérébrale profonde : trois Espagnols renoncent à l’euthanasie

Trois personnes qui avaient demandé l'euthanasie ont changé d'avis après avoir reçu un traitement neurochirurgical expérimental visant à soulager la ...
Mexique : un 14e Etat dépénalise l’avortement
/ IVG-IMG

Mexique : un 14e Etat dépénalise l’avortement

Au Mexique, le Congrès de Puebla a approuvé la dépénalisation de l'avortement jusqu'à 12 semaines de grossesse. Cet Etat devient ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres