Le juste rapport entre la communication et la recherche scientifique

Publié le : 19 novembre 2001

A l’occasion de la XVIème conférence internationale organisée au Vatican par le Conseil pontifical pour la pastorale de la santé sur le thème « Santé et pouvoir », Mgr John Foley, président du conseil pontifical des communications sociales, souhaite que l’on fasse la vérité sur les expériences et les politiques médicales. Il a affirmé la nécessité de « connaître la vérité scientifique, économique et morale sur les découvertes médicales et les politiques sanitaires ». Il a souligné que les « droits de ceux qui souffrent » doivent être respectés plus que tout. Il a rappelé qu’au cours du siècle dernier les médias n’avaient pas hésité à dénoncer certaines expériences médicales comme des « atrocités », mais qu’aujourd’hui de telles expériences ont encore lieu sur des embryons détruits au profit de la science. En ce qui concerne la recherche sur les cellules souches et l’euthanasie, Mgr Foley estime que les mass media n’ont pas manifesté ce respect des « inviolables droits des plus faibles » proches de la naissance ou de la mort. Par ailleurs, il estime que l’on aurait besoin de « journalistes préparés non seulement dans les techniques médicales mais aussi en philosophie et en morale ». Enfin, il conclut que la couverture médiatique ne  doit pas seulement « informer notre esprit » mais « toucher nos cœurs pour déclencher au service des malades et des pauvres ce que Mère Térésa appelait le pouvoir de l’amour ».

<p>Zénith 16/11/01</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres