Le Dr Bertrand de Rochambeau ne remet pas en question ses propos à titre personnel

Publié le : 13 septembre 2018

« Nous ne sommes pas là pour retirer des vies ». Le Dr Bertrand de Rochambeau, président du syndicat national des gynécologues-obstétriciens de France(SYNGOF) regrette la polémique provoquée par ses mots, mais ne retire pas ses propos personnels (cf. Le président du syndicat des gynécologues : « Nous ne sommes pas là pour retirer des vies »).

 

« Je m’exprime en tant que président du syndicat dans une première partie de l’interview et dans la deuxième on me demande mon point de vue personnel et on le présente comme celui du syndicat », a regretté le gynécologue sur France Info. « Je ne renie pas mon point de vue personnel, mais il n’engage que moi Bertrand de Rochambeau », a-t-il précisé.

 

Quant à l’usage du mot « homicide » à propos de l’IVG, il rappelle que c’est celui employé par Simone Veil elle-même.

<p>RTL, Christèle Rebière (12/09/2018)</p> <p>France Info (12/09/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres